i am romao

Ask me anything   > lumiagraphies   

Bribes de mémoire

La pastèque existentielle

J’ai vraiment l’impression que manger cette pastèque me rassure de façon existentielle.

— 1 day ago
#pasteque  #romao  #existentielle  #quotes 
Une ” bonne ” éducation ?

éclat de rires*

Il y a de ces moments qu’on vit qu’on préfère garder pour soi. Peut être par fierté, orgueil, ou par simple envie de vite oublier. Mais lorsqu’on est confronté à un monde bien trop sale, pour nous qui avons reçu toute notre vie le devoir moral de la propreté, n’est-on pas, nous, en déphasage complet ? … Nous ne somme qu’une minorité, nous les propres. Nous ? J’en fais donc partie ? …
Le sale étant incrusté, enraciné, de telle que même le détergeant le plus puissant du monde ne s’épuise qu’avant toute probable éventualité d’une amorce de propreté.

éclat de rires*
Non, je ne dramatises pas. Ce monde est sale, et il faudra s’y faire.

- conseil du jour -
Donc, toi, jeune ado qui me lit, conseil d’aîné : il faut t’y mettre dès maintenant, au sale. Sinon, plus tard, tu risques de finir victime d’une trop ” bonne ” éducation … 

éclat de rires*
La propreté … 
Mais quelle utopie ! 

— 1 day ago
#utopie  #bonne  #éducation  #romao 
SILENCE

Je me suis contenté de vous lire.
Juste ça, vous lire .. et vous relire. Quel plaisir !
Je lis vos messages.
Les quelques-uns qui me demandent de reprendre l’écriture … 

je sais, je silence.
Depuis un bout de temps déjà …
Patience… patience !
Je crierai bientôt … oui ! j’écrirai bientôt.

silence.

— 4 days ago
#silence  #romao  #dire 
-

Plus le diable en a
Plus le diable en veut
- - -
proverbe africain

— 1 week ago
#économie  #société  #romao 
-

La réussite totale est le deuil de l’espérance. 

— 2 weeks ago
#romao  #quotes  #bonjour 
CHER AMI

- dis, romao …
- oui ?
- Comment construis t-on une réputation ? .. einh ?
- euh … en … en étant réputer ! …

cher ami,

savamment,
romao.

— 1 month ago
#romao  #littérature  #cherAmi  #savamment 
DE MÉMOIRE

… et je me demandes comment percevoir ce vide qui peu à peu se dessine devant moi. Ce vide que laisse paraître peu à peu l’absence : celle des corps.

La route s’efface. Les lignes, les traits, les blocs, les morceaux qui la constituaient se retirent. Le néant prend forme. Lentement, majestueusement, un peu comme pour défier quiconque oserait interrompre l’acheminement de sa tâche.

Mais qui donc ? Qui pourra allez consciemment vers un effacement certain ? … Surtout pas moi.

Dans ce nouveau vide, criard de pudeur et d’innocence - innocence ? -, j’avançais doucement … essayant de reconstituer le chemin de mémoire… 

Doucement,
toujours,
j’avance.

— 1 month ago
#romao  #littérature  #deMémoire 
NO SOMMEIL !

J’en viens à me demander ceci : le manque de sommeil nourrit-il pas la créativité ? … non mais sérieusement !

Et si le seul fait d’être trop reposer nous empêchait d’être plus créatif qu’il en faut de manière ” humaine ” ? Peut être, devons-nous prescrire aux plus débiles un brin de fatigue aigüe … ponctuer d’efforts intellectuels…

— 1 month ago
#romao  #littérature  #noSommeil  #créativité 
DIMANCHE 18 NOV. 2012 _ 12H 53 / part 3

Et c’est là où je te dis: ne m’en veux pas. Oui, toi qui me lis. Car tu es la raison pour laquelle j’écris. Lis moi. Lis moi autant de fois que tu ne me comprennes…

MAIS MERDE ! .. QUE FOUT-ON ICI ? 

À quoi sommes nous … ” destinés ” ? Épargner moi ces discours sur Dieu, sur tous ces trucs incompris qu’on prend plaisir à répéter sans cesse. Tu veux comprendre ? réfléchis donc ! Réfléchis bien ! Ne suis pas, ne dis surtout pas « selon des études, il a été dit … », c’est un leurre ! L’un des plus puissants. Et ça c’est commun à tous.

Ce monde, plein de bêtises, de trucs trop éphémères, remplie d’évidences insignifiantes, ou presque, nous conduit à une absence d’être. Nous ne sommes plus. Et ça je refuse de l’accepter … je veux en savoir bien plus. Il y a encore beaucoup de mystère.

Ne veux-tu pas comprendre toi ?

— 1 month ago
#romao  #dimanche12Nov  #part3  #littérature 
DIMANCHE 18 NOV. 2012 _ 12H 53 / part 2

S’il faut faire et dire n’importe quoi pour être, alors, on refuse de se plier à ça. Oui, appelle nous rebelles.

Ne nous en veux pas non plus. On a choisi un peu comme toi de dire mais tout en étant. De ne surtout pas dire pour être. Une fois de plus, tu te demandes à quel sein te vouer. Tu t’inquiètes du sort que te réserves cette vie. Vie ? Vivons-nous réellement ? Peut être mourrons-nous ? Et seulement après, après la mort nous vivons.

N’en veux pas non plus à la mort, elle s’exécute. Pourquoi ? Bonne question. Mais que devrais-je répondre ? … tu y arriveras tu sais. À quoi ? Cette vie, cette mort, est réelle … c’est ça la vie: la mort. Ne m’en veux pas d’écrire, de t’écrire, de penser. Toi, mort, tu nous coule, nous noie à chaque nouveau chant matinal du coq… Et toi, Homme, réfléchis. Tu veux quoi ? vivre ? Certainement pas. Alors tu veux quoi ? mourir ? Je ne pense pas. Alors quoi donc ?

… je ne sais plus, je ne sais pas, je n’ai jamais su. Notre vie se résume en ces  quatre mots: 1> je, 2> ne, 3> sais, 4> pas ! Et pourtant … on se dit grandir à chaque année, à chaque heure, à chaque seconde. Je pense vraiment que nous mourrons. Oui ! Nous mourrons ! Nous mourrons de croire réellement que nous vivons …

Et c’est ce qui nous fait vivre …
n’est-ce pas ?

— 1 month ago
#romao  #dimanche12Nov  #littérature  #posts  #part2 
DIMANCHE 18 NOV. 2012 _ 12H 53 / part 1

N’en veux pas à celui qui souffre, car tu es son seul rempart.
N’en veux pas aux mendiants, car tu es leur unique sauveur. 
N’en veux pas à l’état, car toi seul pourra lui permettre de mener son train de vie.
N’en veux pas aux hypocrites, ils ont besoin de ça pour exister.
N’en veux pas aux fondamentalistes, c’est la seule façon pour eux de se concevoir.
N’en veux pas aux autres, aux incompris,  ils ont compris que cela était vain… d’en vouloir ?

Ne t’en veux pas, à toi-même, tu ne t’es toujours pas compris.
Pas encore … patience.

— 1 month ago with 1 note
#dimanche  #18novembre2012  #romao  #littérature  #part1 
FAIBLESSE

Dans un monde - de plus en plus cartésien … quoi que … - où dire ” je t’aime ” passe pour une faiblesse, la haine devient donc seule ” force “.

Alors, toi qui me lis, vas-tu reconnaitre ta faiblesse, ou clamer ta force ?

— 1 month ago
#faiblesse  #romao  #littérature 
SOUVENIRS

Revivre ce qu’on a perdu depuis bien des années, c’est plonger, bien qu’étant conscient, dans une léthargie du passé. 

Se donner une impression. Cette envie d’être, de faire, de pouvoir faire être; à une époque où l’acte n’influe plus sur le temps. À une époque où même le temps, aussi puissant soit-il, n’est que résidu de lui même. Une époque où nous étions, nous, matière résiduelle de l’espace-temps. Mais où nous ne sommes plus.

C’est comme ça que je les perçois … ces moments d’antan. 

— 1 month ago
#souvenirs  #romao  #post  #littérature 
WorldManiac . 3

I’m human, You too
but we’re still so different

— 1 month ago
#WorldManiac  #romao  #posts  #summer  #talker  #dreamer  #maker